scroll

Pourquoi les néonicotinoïdes sont-ils dangereux pour les abeilles ?

Abeilles

22 Septembre 2020

Les néonicotinoïdes sont des insecticides majoritairement utilisés pour protéger les cultures des insecticides nuisibles. Ces produits phytosanitaires sont majoritairement utilisés dans l’agriculture mais également par les particuliers et collectivités dans les jardins et potagers. 

Comment fonctionnent les néonicotinoïdes ?

Il existe 7 molécules néonicotinoïdes : le Dinotéfurane, le Nitenpyrame et cinq autres qui sont interdites par la loi française : la Clothianidine, l'Imidaclopride, le Thiaméthoxame, la Thiaclopride et l'Acétamipride.

Ils peuvent être utilisés en pulvérisation sur les plantes mais sont principalement diffusés sous forme de semence. En effet, la graine contient la molécule qui se diffuse dans toute la plante. La substance est alors présente dans les tiges, les feuilles, les racines, mais également dans le nectar et le pollen. La terre de culture se retrouve elle aussi composée de la substance néonicotinoïde et donc présente dans les sols de manière pérenne.

Quelles causes sur les abeilles ?

Les néonicotinoïdes sont des neurotoxiques. Ils impactent le système nerveux des insectes qui se paralysent et finissent par mourir. Le problème est que cet effet ne touche pas seulement les insectes nuisibles. Il impacte également les pollinisateurs comme les provoquant un danger pour la biodiversité.

Lorsqu’elles les doses de pesticides sont faibles, les abeilles ne meurent pas instantanément. Cependant, les néonicotinoïdes affectent notamment leur sens de l’orientation et leur capacité à se reproduire les menant alors à la mort et à l’affaiblissement de l’espèce.