scroll

Malgré le Covid19, la saison apicole redémarre !

Apiculteurs

17 Avril 2020

Le printemps s’est installé, les pollinisateurs sont de sortie, la saison commence. Cependant depuis le 17 mars, afin de lutter contre la propagation du COVID-19, la population doit rester confinée. Qu’en est-il des apiculteurs ? Comment s’organisent-ils ? Comment vont-ils gérer cette nouvelle saison ?

 

Une activité maintenue 

 

L’intervention de l’apiculteur est essentielle au maintien du cheptel apicole, à la pérennité des exploitations et à la continuité du service de pollinisation.

C’est au cours des saisons printanière et estivale que son activité est au plus haut. Les actions nécessaires pendant cette période ne peuvent être décalées dans le temps au risque de menacer les colonies et les récoltes.

À ce titre, le gouvernement a donc autorisé la poursuite des activités apicoles non collectives, en particulier les visites de ruchers, les transhumances et mouvements de ruches ainsi que la vente des produits de la ruche (Décret n° 2020-260 du 16 mars 2020).

 

Un début de saison prometteur

 

Autorisation en poche, Marc Hennebert, notre apiculteur chef de projet Apis & Love, a pu se rendre sur ses ruches pour démarrer comme il se doit cette nouvelle saison apicole 👍

 

    En mars, un contrôle de démarrage a été effectué. Cette visite permet de vérifier que la ponte se déroule correctement, qu’une reine est bien présente dans chacune des colonies et que les réserves en nourriture sont suffisantes.

    En avril, l’activité est lancée ! Grâce au soleil et aux températures actuelles, les floraisons ont débuté : saules, arbres fruitiers ou encore colza révèlent leurs plus belles couleurs. Malgré la floraison, il faudra néanmoins une température assez élevée pour que les montées de nectar puissent se faire jusqu’aux fleurs. Les abeilles pourront ainsi récupérer le précieux liquide et le pollen. 

    Du côté des ruches, c’est le moment d’installer les hausses. Cette étape permet aux colonies d’avoir accès à un espace suffisant pour pouvoir mettre en réserve leur miel. Si les abeilles se sentent à l’étroit, il y aura un risque d’essaimage. Au sein du cheptel, ce début de saison est propice à l’agrandissement de la taille du couvain. La présence de nombreux mâles va permettre la création de nouvelles colonies. 

 

La météo douce du moment permet de démarrer l’activité apicole sur les chapeaux de roues. Vous aussi, vous pouvez participer, en plantant* des fleurs dans votre jardin, sur votre balcon. #RestezChezVous mais aidez les pollinisateurs, ils en ont besoin 😉

 

* Pour tout achat sur la boutique Apis And Love, des sachets de graines mellifères vous seront offerts 🙂